Gardez le contact avec la communauté de St Stan ! Rejoignez l'Amicale

X

L'engagement pour le fond et pour la forme de Jean-François YOU

Ghizlene Taleb, October 4, 20217 min
EmploiPromo 1979

L'activité professionnelle est souvent considérée comme le moteur de la vie et la clé de l'épanouissement personnel à tel point que, contraints d'arrêter de travailler pour une quelconque raison, certains s'imaginent la fin de leur vie. Jean-François YOU nous prouve que ce n'est pas une fatalité mais plutôt l'occasion de s'engager autrement.

Bonjour Monsieur YOU, pouvez-vous nous raconter vos années Saint-Stan' ?

Avec plaisir ! Je m’appelle Jean-François YOU, je suis né le 7 décembre 1961 à Nantes, marié et père de deux fils de 34 et 27 ans.

J’ai été élève à Saint-Stan' de la seconde à la terminale de septembre 1976 à juin 1979 où j’ai obtenu un baccalauréat A4 Philosophie-Lettres. Que de bons souvenirs de ces trois années, des amitiés qui perdurent encore aujourd’hui, des professeurs qui m’ont beaucoup apporté comme l’Abbé Gilbert BUAUD et Monsieur Fernand GUIBERT, professeurs d’Histoire-Géographie, Messieurs BONNET et JEANNEAU, professeurs d’Allemand, l’Abbé LEBRUN et Monsieur VENEAU professeurs de Français ou l’Abbé LECHAT, professeur de Philosophie, figure marquante de Saint Stan.

En 1982, en parallèle à mes études de Droit, j’ai été surveillant à Saint-Stan', quelques années seulement après avoir obtenu mon bac.

Quelle voie avez-vous suivie après l’obtention du baccalauréat ?

En octobre 1979, j’ai intégré l’Ecole de Notariat de Nantes et après quatre années, j’ai obtenu un diplôme de Clerc de notaire. N’ayant pas trouvé une étude pour m’accueillir, j’ai été recruté en 1983 par le Crédit Général Industriel, établissement financier, au sein de la direction contentieuse en qualité de chargé de contentieux.

Après sept années, j’ai été nommé attaché de direction, adjoint du directeur régional contentieux. Début 1992, à la suite de difficultés économiques de mon employeur, j’ai quitté le Crédit Général Industriel (secteur privé) pour rejoindre le service public.

Je fus recruté comme responsable du Service contentieux de Nantes Habitat, Office public d’habitations à loyers modérés de la ville de Nantes.

Fin 2002, j’ai quitté le service contentieux pour prendre de nouvelles fonctions au sein de l’Office. Dans le cadre d’une réorganisation de ses services, la Direction générale me confia la responsabilité de la création d’une unité de gestion, l’unité de gestion ingénierie juridique composée de trois services : affaires juridiques, contentieux général, assurances. Chargé notamment de la formation juridique du personnel de l’Office, des relations avec la Police et la Justice, de la représentation de l’Office devant les différents tribunaux, des acquisitions et des ventes immobilières, de la gestion des copropriétés, ces nouvelles fonctions riches et passionnantes me donnèrent entière satisfaction.

Ayant rencontré d’importants problèmes de santé et après plusieurs interventions chirurgicales lourdes, à mon grand désespoir, je dû mettre un terme à toutes activités professionnelles.

Pouvez-vous nous faire part d’une anecdote professionnelle ?

Lorsque la Slovaquie a intégré la Communauté Européenne à la fin des années 90, Nantes Habitat qui parrainait un organisme Slovaque, m’a chargé de me rendre dans ce beau pays afin de participer à la mise en œuvre d’un plan d’actions de lutte contre les impayés de loyers au sein d’un organisme HLM Slovaque.

Expérience fort enrichissante pour moi qui me permit de découvrir un autre monde tant sur le plan culturel, social que politique. Ce séjour en Slovaquie m’a d’autant plus marqué que pendant sa durée, le 11 septembre 2001, l’Histoire s’est emballée… 

Comment occupez-vous vos journées depuis ?

Après plusieurs années assez pénibles, ayant retrouvé une meilleure santé, je consacre une bonne partie de mon temps à assouvir ma passion pour l’Histoire.

Référent « relations publiques » sur la ville de Nantes du Souvenir Napoléonien, je participe activement aux activités de cette association historique qui a pour vocation de faire connaître les deux Empires Français de Napoléon 1er et de Napoléon 3.

Par ailleurs, je suis inscrit aux cours et aux conférences de l’Université permanente de Nantes. 

Je voyage beaucoup avec mon épouse et pratique la course à pied ainsi que la randonnée en hautes montagnes.

Pendant quelques temps, j’ai assumé les fonctions de Conciliateur de justice auprès du Tribunal judiciaire de Nantes.

Il m’arrive aussi de temps à autre, à titre bénévole, de faire du conseil juridique pour différentes associations.

Aujourd’hui, je suis ravi de rejoindre le bureau de l’Amicale des anciens élèves de Saint Stanislas.

linkedin.com/in/jean-françois-you-1172581b