L’Amicale St Stan fait peau neuve. Découvrez son nouveau site et rejoignez l’aventure !

X

Le marketing produit : entre créativité et gestion de projets. Explications de Lucie Dejardin

Ghizlene Taleb, June 7, 202110 min
EmploiPromo 2015

Le marketing produit est une branche du marketing consistant à travailler sur les caractéristiques et les spécifications du produit pour mieux répondre aux attentes des consommateurs. La créativité, l'anticipation et la proactivité sont essentielles pour réussir à se démarquer de la concurrence.

Lucie Dejardin, peux-tu nous faire un récap de ton parcours scolaire ?

J'ai obtenu mon bac S en 2015 j'ai fait une prépa ECS (économie à voix scientifique) à l'externat des Enfants Nantais, devenu Chavagne. 

Après les deux années, j'ai tenté le concours pour les écoles de commerce et j'ai été admise à NEOMA Business School sur le campus de Rouen. Lors de cette première année du parcours grande école, j'ai eu des cours généraux de management, de commerce et de finance. 

Ensuite, durant l'été, j'ai effectué un stage de quatre mois en agence de com (Eluère) à Nantes car j'étais intéressé par la communication. Je me suis rendue compte que le secteur de la communication ne me plaisait pas, particulièrement le travail en agence. J’ai préféré donc m’orienter en marketing. 

En Master 1, je suis partie six mois au Chili. A mon retour, entre ma première et ma deuxième année, j'ai pris une année de césure. A la rentrée 2020, j’ai entamé mon Master 2, spécialité marketing de service qui s’oppose à l’autre option: marketing digital. Là, je suis en alternance chez le Coq Sportif avec une semaine de cours (en distanciel) et trois en entreprise. 

Comment s’est passé ton semestre de M1 au Chili ?

Quand je suis arrivée en Janvier, c'étaient les vacances là-bas car les saisons sont inversées. Je n’ai donc commencé les cours qu’en mars, à l'université de Santiago. Sur le campus international, organisé en fonction des spécialités, je me trouvais dans la section communication et marketing. Nous étions mélangés avec d’autres étudiants internationaux et ça a été l’occasion de faire de nombreuses rencontres. Aussi, j’ai perfectionné mon espagnol car tous les cours étaient assurés en Espagnol. J’ai beaucoup appris de cette expérience, très enrichissante.

Qu’as-tu fait pendant ton année de césure ?

L'été 2019, j'ai commencé un stage marketing de six mois chez sushi shop car je voulais travailler dans une grande entreprise. En réalité, le service marketing était assez petit, j'ai donc pu mener différentes missions en tant que chargée marketing France: PLV, newsletter, CRM, événementiel, développement de produits, partenariats… Attirée par le développement de produits, j'ai réalisé un deuxième stage chez Hanesbrands, groupe américain ayant racheté Dim. Je m’occupais des marques Champion, Dim Sport et Shock Absorber en étant Product Manager Assistant Marketing Development. Il s’agissait de faire du Benchmark et de collaborer avec les designers pour imaginer des modèles de leggings et de brassières de sport innovants. J'ai aimé l’aspect technique du développement de produit et la possibilité de proposer de nouvelles idées de design.

Que fais-tu durant ton alternance chez le Coq sportif ?

Je suis assistante développement produit chaussures et j’accompagne le chef produit à développer la collection sportstyle et lifestyle. J’apporte de l’aide opérationnelle: je gère les références de produits et leur suivi afin que l’envoi à l’usine soit correct. Aussi, je suis amenée à travailler avec les équipes de design afin d’imaginer les tendances à venir et de décider des modèles. Ensuite, nous vérifions le coût et les marges avant de lancer la production. D’autre part, mon rôle en marketing est d’analyser les ventes chez nos revendeurs (Courir, Intersport, Pop-Up stores…) pour en ressortir les points marquants, qu’ils soient positifs ou à améliorer.

Pourquoi avoir choisi Le coq sportif ?

J’aime beaucoup le sport et je me suis dit: quitte à être chef produit, autant que le produit m’intéresse. La recherche d’alternance n’était vraiment pas simple en période Covid. J’ai eu de la chance d’être prise dans une entreprise où les salariés sont passionnés, où nous faisons du sport le midi et où nous avons tous envie de faire avancer les projets.

Quelles sont tes passions ?

Le sport. Je suis inscrite à un club d’athlétisme et je cours sur de longues distances. J’aime aussi la peinture: J'ai suivi le cours "modèles vivants" à l'école des Beaux-Arts l'année dernière à Paris.

Comment concilier ton travail et le sport ?

Ça ne me pose pas trop de problèmes car mon entreprise encourage la pratique du sport. Le midi par exemple, je vais courir avec mes collègues et si un entraînement est prévu par mon club, je peux quitter le travail plus tôt.

Peux-tu décrire ta journée de travail type ?

En réalité, il n’y a pas de journée type car tout dépend du stade auquel nous sommes rendus dans la collection. La première étape est le Range plan qui constitue à créer les visuels de la collection avec le département design, de choisir les matières avec le département développement et d’enregistrer dans nos logiciels les références afin de lancer les tests. Nous sommes souvent bousculés par des imprévus: rendez-vous avec nos clients et partenaires, organisation de shootings photo, gestion de nos échantillons de chaussures, réponse aux questions des autres départements…

Lucie posant au showroom devant les modèles de chaussure du coq sportif.

Nous ne faisons jamais la même chose et c’est ça qui me plait. J’ai horreur de rester assise dans un bureau toute la journée. J’aime l’effervescence, le dynamisme et le renouvellement. Ce métier me correspond donc tout à fait.

Quid de la gestion de projets ?

Quand j’étais en stage en agence, je gérais exclusivement la partie opérationnelle des différents projets. Maintenant, je fais également des recommandations stratégiques pour le lancement des collections. La gestion du temps et de la pression est primordiale pour ce poste. Nous n’avons pas beaucoup de marge de manœuvre et souvent, deux collections se chevauchent. En ce moment, nous lançons la collection été 2021 et nous préparons, en parallèle, celle de l’hiver 2022 pour que les usines aient le temps de produire. De nombreux acteurs interviennent dans la création d’un modèle, il faut donc impérativement respecter les délais.

Des ambitions pour les mois à venir ?

Etant donné que je devrai finir mon Master 2 et obtenir mon diplôme mi-juillet, je suis en recherche d’emploi pour après. Je postule pour des offres dans le sport, idéalement en gestion produit ou projet. Aussi, avec les JO qui arrivent, j’aimerai apporter ma contribution pour l'organisation de cet événement.

linkedin.com/in/lucie-dejardin-599812107